Soutien des bébés prématurés et valorisation de l'allaitement maternel

Depuis 4 ans, le magasin Carrefour d' Issoire, sous la direction de Mr ALZAT, organise dans le cadre de l'opération nationale des boucles du cœur, un partenariat avec l'association l'APECH (Association pour le confort de l'enfant hospitalisé) du CHU Estaing à Clermont-Ferrand.

Me PLAGNE, responsable des hôtesses de caisse, motive toute son équipe lors de cette opération de collecte de dons, afin que les clients soient informés.

REMISE DU PRIX DE BIENFAISANCE LE 18 JANVIER 2017

 

Le 18 janvier dernier l'APECH s'est vue remettre le prix de bienfaisance par l'ACADEMIE DES SCIENCES BELLE-LETTRES ET ARTS DE CLERMONT. La remise d'un chèque de 1000 euros a permis l'achat de couvres-incubateurs pour équiper le service de réanimation néonatale. 


PRIX DE BIENFAISANCE 1/2017

Les boucles du coeur pour le confort et l'installation des prématurés

Le 18 novembre dernier, nous avons reçu la somme de 4072,36 euros de la part du magasin Carrefour ISSOIRE avec qui nous collaborons avec joie depuis 2 ans. Grâce aux Boucles du coeur et à la participation active du personnel de Carrefour Issoire, l'APECH pourra soutenir le projet du secteur de périnatalité du CHU Estaing : « installation confortable du nouveau-né, renforcement de l'attachement parental».

Ouverture de l'espace parents en périnatalité

Depuis 2010, date d'ouverture du nouvel hôpital Estaing, les parents des enfants hospitalisés en périnatalité (réanimation et néonatologie) ne disposaient d'aucun lieu de détente. 

Pourtant, ce lieu pouvait permettre un réel moment d'évasion pour des parents se retrouvant face à des situations difficiles avec parfois un état de santé "précaire" de leur enfant et la nécessité de rester auprès de lui en permanence. Le projet de voir ouvrir cet espace a été porté par l'équipe paramédicale durant de nombreuses années, convaincue que celui-ci pouvait contribuer au maintien du lien parents-enfant si fragile lors des premiers jours après la naissance. 

Remise de chèque par l'association Chamalières en Coeur

Le 8 avril nous avons reçu avec plaisir l'équipe de l'association Chamalières en Coeur pour une remise de chèque de 500 euros en faveur de l'Apech. 

Cette somme viendra nourrir les projets pour 2016 axés sur l'aménagement des espaces de jeux (salles d'attente) des divers services de pédiatrie.

Harmonie Mutuelle : financement de matériel pour la néonatologie

Une cérémonie est organisée le 10 mars à 17h30 en néonatologie. Ce financement a permis l'achat de coussins gel et de cocons pour les nouveaux nés. Il concrétise un projet issu d'un groupe de travail réalisé par des infirmières du secteur de périnatologie en vue d'améliorer le positionnement des nouveaux nés prématurés.

 

Le 2 décembre 2015 : Marché de Noël, vernissage de l'exposition dans le hall de l'hôpital Estaing sur le thème l'art tribal et contemporain indien et 20 ans de l'APECH.

Une journée bien remplie pour l'APECH qui débutait par le traditionnel marché de Noël organisé par les Blouses roses dans le hall de l'hôpital. Les Blouses roses ont oeuvré tout au long de la journée et vendu avec le sourire diverses décorations de Noël et gourmandises (fabrication maison). Une partie des bénéfices est reversée à l'APECH. 

Lycéens solidaires des enfants hospitalisés

Les élèves du lycée René Descartes en collaboration avec l'administration, notamment Jocelyne Kiepura, conseillère principale d'éducation, Sandrine Perals, proviseure et les professeurs d'EPS ont organisé une course solidaire qui a vu le jour en ce début de printemps. 

L'intégralité des dons récoltés à l'occasion de la course a été versée à l'APECH. 

Confection des paquets de Noël chez Boulanger avec les Bouchons du Bonheur

L'association "Les Bouchons du bonheur" était présente à la sortie du magasin Boulanger et vous proposait de confectionner vos paquets cadeaux pour Noël. 

L'opération s'est déroulée du 8 au 23 de décembre avec succès... et dans la bonne humeur. 21 personnes se sont impliquées au côté de l’association familiale des bouchons et nous les remercions encore.