Soutien des bébés prématurés et valorisation de l'allaitement maternel

Depuis 4 ans, le magasin Carrefour d' Issoire, sous la direction de Mr ALZAT, organise dans le cadre de l'opération nationale des boucles du cœur, un partenariat avec l'association l'APECH (Association pour le confort de l'enfant hospitalisé) du CHU Estaing à Clermont-Ferrand.

Me PLAGNE, responsable des hôtesses de caisse, motive toute son équipe lors de cette opération de collecte de dons, afin que les clients soient informés.

 

Cette année, le projet retenu pour l'utilisation des dons récoltés était : « Le soutien et la promotion de l'allaitement du nouveau-né prématuré».

En effet, la séparation mère-enfant du fait de l’hospitalisation et les difficultés d'alimentation liées à la prématurité sont souvent des obstacles à la mise en place et à la réussite d'un allaitement maternel de qualité.
Actuellement, le matériel utilisé dans le secteur de périnatalité du Chu Estaing ne permet pas d'obtenir des résultats satisfaisants quant à l'allaitement maternel : douleur, quantité de lait amoindrie.

Pourtant les bénéfices de l’allaitement maternels sont réels, surtout dans un contexte de naissance prématurée (diminue le risque de complications, diminue le taux de mortalité en période néonatale, le taux de ré hospitalisation pendant la première année de vie …)
Ce sont ces arguments que l’équipe infirmière du service de néonatologie est venue défendre auprès des clients du magasin Carrefour durant l’opération. Les hôtesses de caisses sensibilisées à cette action ont aussi fait preuve d’une grande mobilisation pour permettre un maximum de dons pour l’association.

Grâce à l'argent recueilli pendant ces 6 semaines de mobilisation pour les boucles du cœur, 8 tire-lait de dernière génération vont être achetés.
Ainsi, le confort des mamans sera augmenté, la réussite de l'allaitement optimisé et les bébés prématurés mieux protégés face à leur fragilité.

Le 13 octobre dernier, les responsables du magasin accompagnés de 3 hôtesses de caisse très investies dans le projet, se sont rendus dans le service de néonatologie pour remettre un chèque de plus de 11000 EUROS.